Durmstrang & Magie
Bonjour et Bienvenue à Durmstrang jeune sorcier!

Si tu n'as pas encore mit un pied dans notre univers magique, il est obligatoire d'aller s'inscrire dans notre Monde. Ici, ce n'est qu'une école!

Si tu es déjà inscrit et que tu as choisis d'étudier à Durmstrang, qu'attends-tu pour aller en cours?

Tu veux en savoir un peu plus? Alors saches que Beauxbatons accueille principalement des garçons, mais si tu es une fille il reste encore de la place Wink
Vous serez réparti dans l'une des trois maisons (Pozhar, Voda, Zemlya) et vous devrez tout faire pour la faire gagner! Cette maison sera donc votre seconde famille, et ce pendant 8 ans!
Sans compter que vous avez 6 matières obligatoires (Bienséance & Gestion du domaine, Magie Fondamentale, Potions & Ingrédients, Arts Occultes, Monde Magique & Civilisation, Vol), à partir de votre 3ème année vous devrez choisir une Option (Magie Approfondie, Métamorphoses, Êtres Inférieurs) et à partir de votre 7ème année encore une autre option (Occlumancie & Légimancie, Géopolitique Magique). Sans compter que des garçons se doivent d'être musclés, et des cours de sports sont donc proposés (Aviron, Escalade, Randonnée sportive, Quidditch, Tir à l'arc, ...). Mais des initiations sont aussi proposée (Initiation aux Soins Magiques, Transplanage) pour faire de vous le meilleur sorcier à votre sortie de l'école!
Un programme bien chargé n'est-ce pas? Alors ne perds pas ton temps et dépêches toi de rejoindre Durmstrang! A moins que Beauxbatons ou Poudlard ne te tente?



 

Partagez|

Initiation d'Astrid Levinson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
5ème année | Voda
avatar
Ϟ
Voir le profil de l'utilisateur
Do you know this Wizard ?
Mes hiboux : 44
Féminin
Now, yes.

MessageSujet: Initiation d'Astrid Levinson Mar 2 Sep - 17:00


L'Initiation




Grelottante, Astrid observa les autres élèves s'avancer avec hésitation vers les marécages. Depuis qu'elle avait eu sa lettre d'admission à Durmstrang elle n'avait cessé de s'imaginer le moment de son arrivée, mais jamais elle ne se serait attendue à ça... Pinçant ses lèvres encore salées par l'embrun de la mer, elle serra un peu plus l'anse de sa lanterne, faisant blanchir les jointures de sa main. Elle ne pouvait oublier les regards brûlants des autres élèves, perchés sur les remparts...ils devaient certainement être en train de s'esclaffer en voyant sa peur...cette pensée révulsa la jeune fille. Il fallait absolument qu'elle prouve à cette bande de brutes épaisses qu'elle aussi était à la hauteur de l'épreuve qu'on venait de lui imposer. Ne surtout pas leur laisser croire qu'elle était faible, serrer les dents et avancer. Cacher son angoisse.
Déterminée, la rouquine s'enfonça à son tour dans les marécages. Le vent s'engouffrait dans ses vêtement fins, l'obscurité devenait de plus en plus oppressante mais il était trop tard à présent pour reculer. Astrid tendit sa lanterne au dessus de sa tête et fixa son regard vers l'horizon, le plus loin possible. Elle voulait être parée à chaque éventualité et apercevoir les dangers le plus tôt possible afin de les éviter.
Un silence lourd pesait sur elle, l'enveloppant et ne laissant transparaître que le bruit saccadé de sa propre respiration. Le temps semblait s'écouler avec une extrême lenteur et la jeune fille commençait à transpirer à grosses gouttes...peu à peu la panique s'insinuait en elle...et si elle n'était pas apte à devenir élève ici comme le prétendait la légende, que lui arriverait-il? Etais-ce une impression où elle tournait en rond? Quelque chose de glacé coula le long de sa joue...une larme...La jeune fille l'essuya d'un geste rageur. Pleurer! Il ne manquait plus que ça! Etouffant un sanglot, Astrid s'arrêta. En regardant autour d'elle elle constata que le paysage restait le même où qu'elle soit, quoi q'elle fasse. C'était à hurler de rage. Posant sa lanterne sur le sol, la rouquine s'accroupit sur le sol glacé et l'effleura du bout des doigts. De toute manière si elle devait marcher toute la nuit pour n'arriver nulle part, autant prendre le temps de souffler un peu, non? Le contact de l'herbe mouillée sur sa paume la calmait. Lentement, elle commençait à échafauder une stratégie.
Non, elle ne laisserait pas ce fichu labyrinthe la vaincre. L'air frais lui fouettait le visage, le vent froid de Bulgarie collait ses vêtements contre sa peau à vif. Il y avait forcément une solution. Forcément. Et puis quitte à mourir ici, autant que ce soit en combattant une créature féroce plutôt que d'être congelé sur place. Claquant de dents, Astrid se releva vivement...et retomba aussitôt. Pendant qu'elle était agenouillée à réfléchir, elle n'avait pas senti son poids s'enfoncer dans la terre et les marécages emprisonner son corps fluet. Dans un réflexe la jeune fille écarta les bras, laissant sa baguette lui échapper des doigts. Impuissante elle l'observa rouler loin d'elle. Jurant entre ses dents, elle sentit la boue s'infiltrer dans ses chaussures, l'aspirant toujours plus vers le bas. Se débattre ne servait qu'à s'enfoncer un peu plus. Astrid essaya de se calmer le plus possible. Il fallait qu'elle garde les idées claires si elle espérait sortir de ce cauchemar. Chose plus simple à dire qu'à faire alors que la boue atteignait maintenant son menton. Cette bouillasse infecte entravait ses membres et rendait chaque mouvement difficile. Soudain, la jeune fille sentit une puissante poigne la soulever par les épaules et la tirer hors de la fange. De toutes ses forces, Astrid s'accrocha à ce qui venait de la tirer de là. Bien qu'elle s'en soit sortie, elle ne pouvait exprimer sa reconnaissance au sorcier qui lui faisait face. Elle aurait dû réussir seule! Qu'allaient penser les autres d'elle à présent? Une pauvre fille incapable de s'aider elle même? Morte de honte, Astrid ne prit pas la peine de remercier son sauveur et fila ramasser lanterne et baguette pour s'éloigner de ce lieu maudit le plus vite possible.
La nuit avait fini par tomber, obligeant la rouquine à errer au hasard. Bien que les marécages semblaient s'étendre à l'infini, Astrid se sentait seule. Où en étaient les autres? Etaient-ils déjà arrivés? Inconsciemment la jeune fille accéléra l'allure, de peur d'arriver la dernière et de passer pour une quiche. Ce qui lui arracha un sourire lorsqu'elle s'en rendit compte.
Un petit cri perçant explosa sur sa droite. Tous les sens aux aguets, la jeune fille s'arrêta sur son chemin et attendit quelques secondes. Un nouveau cri. Certainement un autre élève en difficulté. Prudemment, Astrid fit un pas en avant. Son pied glissa sur un objet longiligne. En se penchant, elle découvrit une baguette qui ne lui appartenait pas. Que devait elle faire? Encore un cri. Plus fort et plus terrifiant que les précédents. Le coeur battant, Astrid ramassa la baguette et la fit tourner entre ses doigts. Devait elle voler au secours de cet élève? Quitte à perdre du temps? Quitte à tomber dans un piège? Dilemme compliqué pour quelqu'un qui préfère réfléchir longuement avant de se jeter tête baissée dans l'action. Tant pis. Il fallait continuer à avancer, désolé pour les autres. Elle lui rendrait sa baguette si jamais il se revoient plus tard...d'ici là elle pourra toujours servir, non? Ou mieux, la laisser tomber près du château pour qu'on ne puisse pas la soupçonner de quoi que ce soit. Jamais Astrid ne se serait sentie capable d'une telle abomination. Elle avait toujours pensé être quelqu'un sur qui on pouvait compter, toujours à l'écoute des autres...Finalement leur test pour révéler le vrai caractère des élèves se montrait plutôt efficace. La jeune fille se dégoûtait elle même mais restait incapable de rebrousser chemin et aider l'autre. Affreux. Bon maintenant, continuer à avancer. Elle décida finalement d'abandonner la lanterne, elle se révélait trop encombrante. Et puis avec deux baguettes...La jeune fille souffla un "Lumos" et les deux bouts de bois s'embrasèrent d'un coup, éclairant sa route mieux que l'horrible gadget dont l'avait affublée le directeur.
Devant elle s'offrait un carrefour. Trois chemins différents. Une chance sur trois d'arriver aux portes de l'Institut. Décidée à en finir, Astrid continua tout droit, sur la voie la moins éclairée mais aussi la moins vaseuse. Le souvenir des marécages la faisait frissonner. Un chuchotement la fit sursauter. Il lui parvenait distinctement sur sa droite. Un instant la jeune fille pensa qu'il s'agissait du jeune homme qu'elle avait refusé de secourir et qui venait le lui faire payer. Puis le chuchotement se mua en appel, se découpant clairement dans la nuit. Astrid tourna la tête et l’aperçu...le mur. Le mur! Une main tendue vers elle, puis deux, puis trois. Surprise, la rouquine leva la tête pour voir les élèves de Durmstrang, perchés sur les remparts lui tendre la main. Sans hésiter, elle en attrapa une au hasard et fut soulevée de toutes parts. Riant autant que ses lèvres gercées le lui permettaient, elle se laissa hisser par ses nouveaux camarades. Elle avait réussi! Elle était digne de devenir élève à Durmstrang!



© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Chef suprême
avatar
Ϟ
Voir le profil de l'utilisateur http://durmstrangandmagiev5.forumactif.org
Ϟ Mr Hibou Ϟ
Do you know this Wizard ?
Mes hiboux : 1098
Now, yes.

MessageSujet: Re: Initiation d'Astrid Levinson Mar 2 Sep - 18:16


Tu es incroyablement fière et avide de faire tes preuves, n'est ce pas? Tu as peur de ne pas être à la hauteur mais tu es prête à tout pour y arriver. Tu as donc parfaitement ta place à Voda, maison de l'insoumission et de la ruse.
Sois la bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Initiation d'Astrid Levinson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Initiation à la vie politique Française Option B
» Vajrayana: L'initiation et la relation au Lama
» Initiation à l'option latin
» initiation à l'auto-hypnose
» L'initiation (Expliqué par Bokar Rinpotché)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durmstrang & Magie :: Accueil :: Gestion du Personnage :: L'Initiation :: Les intitiés-
Sauter vers: